Communiqué de Soutien au Peuple l’Azawad pour la reconnaissance officielle de son Etat Indépendant

Écrit par CAFCDM. Publié dans Association

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Vote 4.29 (7 Votes)

altPar le présent communiqué, nous le Collectif des Amazighs de France pour le Changement Démocratique au Maroc -CAFCDM-, tenons à exprimer nos chaleureuses félicitations au Peuple de l'Azawad à l'occasion de l’accès à son indépendance autoproclamée.

Alors que la soif de liberté par les Azawadis aurait dû être explicite dès la fin des années 1950, il a fallu attendre le 06 Avril 2012 pour que le rêve devienne réalité. Cette chère liberté tant attendue est aujourd’hui bien présente, arrachée grâce à la détermination des combattants de la liberté.

Par la lutte acharnée, le MNLA a su montrer sa détermination pour sauvegarder sa dignité et son rejet inconditionnel de l’accumulation de plus de 50 ans d’injustices, de mauvaise gouvernance, de corruption et de collusion militaro politico-financière au sein de l'Etat malien.

Le CAFCDM tient à rendre hommage et s'associe totalement à ce printemps du Peuple de l'Azawad, et exprime fermement, par l'occasion, son soutien au MNLA pour la prouesse qu'il vient de réaliser.

Nous formons le vœu qu'avec la présente consécration, le défi majeur d'arracher la reconnaissance diplomatique pleine et entière de la communauté internationale, se passera sans violence , dans la concertation et la négociation qui caractérisent les nations civilisées.

Nous, dans le CAFCDM, interpellons la communauté internationale pour reconnaître l'Etat indépendant de l'Azawad et pour ouvrir une véritable coopération avec ses institutions naissantes. Nous condamnons toute tentative d'intervention du CEDEAO, dont les conséquences risquent d'être désastreuses pour la stabilité de toute la région du Sahel et pour toutes les composantes de la population qui y vivent.

Nous mettons en garde le CEDEAO et les Etats à visées néocolonialistes qui menaceraient d'intervenir dans l 'AZAWAD. Nous dénonçons la politique de deux poids deux mesures de certains Etats occidentaux fortement engagés sur la scène africaine.

Nous appelons tous les Amazighs à se mobiliser massivement avec tous les moyens légitimes afin de préserver l'acquis de l'indépendance et nous encourageons le peuple de l'AZAWAD à la résistance active contre toute attaque étrangère y compris par la lutte armée, conformément à la résolution 3070 (parag. 2), du 30 novembre 1973 de l'Assemblée générale des Nations unies.

Le Bureau du CAFCDM

Samedi 7 avril 2012


Vos réactions (2)

Annuler ou

  • habib antoine
    comme ça vous aurez un pseudo etat berber et vous allez rejoindre vos origines en afrique noir ( il faut tirer vers le bas vous allez rester en bas )
  • Lakhdar  SIAD (Kabylie)
    Vive l'État amazigh de l'Azawad