Dissolution du Parti Démocratique Amazigh Marocain

Écrit par Omar Zanifi. Publié dans Info

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Vote 4.64 (11 Votes)
La Cour administrative de Rabat a prononcé le jugement de dissolution du parti politique Parti Démocrate Amazigh Marocain (PDAM) le 17 avril 2008 à 12h30 selon le site « Amazigh Presse ». La défense considère ce "jugement illogique" et envisage de poursuivre l'affaire en Cour d'appel. Il est à rappeler que cette demande de dissolution émane du Ministère de l'Intérieur au Maroc qui considère le PDAM comme un parti illégal. Parti Démocrate Amazigh Marocain

Ainsi, après sept séances, le tribunal administratif a décidé de conclure dans un sens contraire aux idéaux démocratiques, et ce malgré les campagnes de sensibilisation, les très nombreuses manifestations de soutien à l'intérieur comme à l'extérieur du Maroc.

Omar Zanifi
Asif n Dades - Université Lahaye



Vos réactions (2)

Annuler ou

  • AmazighYinou
    La Justice marocaine a décidé jeudi d’annuler la constitution d’un parti politique dont le programme est basé sur « le régionalisme», a appris APA à Rabat.
    Dans son verdict, le tribunal administratif de Rabat a jugé que le « Parti démocratique amazigh marocain » (PDAM) se trouve « en situation illégale » conformément aux lois en vigueur dans le royaume chérifien.
    La formation en question, en activité limitée depuis quelques mois, serait partisane d’un « clanisme tribal démesuré », faisant même l’apologie de « la singularité amazighe» comme déterminant identitaire et idéologique, indique-t-on à Rabat.
    Les Amazighs, qualifiés de « premiers habitants du Maroc », constituent une composante essentielle dans le tissu de la société marocaine, avec plus de 30 pour cent de la population, et étaient parfois utilisés à des « fins politiciennes ».
    L’article 4 de la loi sur les partis, en vigueur depuis octobre 2006, stipule, entre autres, que « toute constitution de parti politique fondée sur une base religieuse, linguistique, ethnique ou régionale » est nulle et de nul effet.
    Une quarantaine de partis composent l’échiquier politique au Maroc.

    Source: APA- Rabat (Maroc)
  • Nekk day
    La dissolution du parti démocrate amazigh marocain.

    La cour administrative de Rabat a prononcé le jugement de dissolution du parti politique PDAM Partie démocrate amazigh marocain le 17 avril 2008 à 12.30 au temps universelle selon le site « Amazigh Presse ».La défense de partie en question présent sur place considère ce jugement illogique et elle entame poursuivre l’affaire au cour d’appel .Il est à rappeler qu’une demande du ministère de l’intérieur devant le tribunal administratif de Rabat pour dissoudre le Parti Démocratique Amazigh Marocain (PDAM) d’Ahmed Dgharni, lancée depuis des mois .Ainsi, après sept séances, le tribunal administratif a décidé que le procès a touché à sa fin et le verdict sera rendu le 17 avril . Malgré les compagnies de sensibilisation exercées, à l’intérieur comme à l’extérieur du Maroc, par l’organisation de manifestations, La justice marocaine a décidé de le dessolure.

    Omar Zanifi
    Asif n Dades –Maroc -Université Lahaye